Semaine de la persévérance du 17 au 21 février 2020

Le concept de persévérance scolaire a été introduit au Québec au milieu des années 1950. En termes scientifiques, il renvoie à la poursuite d’un programme d’études en vue de l’obtention d’une forme de reconnaissance des acquis (diplôme, certificat, attestation d’études, etc.).  Pour utiliser un jargon plus commun, il est souhaité que chaque jeune qui fait son entrée dans le système scolaire en ressorte avec un diplôme.

On croit souvent à tort qu’il n’en tient qu’aux jeunes ou au milieu de l’éducation de travailler pour la persévérance scolaire. Or, bien que les jeunes soient les premiers héros de leur propre persévérance scolaire, il est important de ne pas négliger l’apport de toutes ces autres personnes qui gravitent autour des élèves et des étudiants et qui ont, de près ou de loin, un impact sur leur réussite.

En effet, depuis plusieurs années, les spécialistes ont découvert que l’école ne peut plus, à elle seule, assumer toute la responsabilité de hausser le niveau de persévérance et de réussite scolaires. En effet, les raisons de l’abandon ou du décrochage scolaire prennent souvent racine à l’extérieur des établissements d’enseignement et donc, il est essentiel que les parents, la communauté et le milieu de l’emploi collaborent et reconnaissent le rôle important qu’ils jouent auprès des élèves et des étudiants.

Rendez-vous annuel incontournable depuis plusieurs années maintenant, les Journées de la persévérance scolaire visent justement à souligner collectivement cette nécessité de s’engager auprès de nos jeunes et de les encourager dans leurs efforts vers la réussite.

https://www.journeesperseverancescolaire.com/.

Les commentaires sont fermés.