Rôle, responsabilités et actions spécifiques de l’infirmière scolaire

Rôle

Soutenir les ressources du réseau scolaire (gestionnaire et professionnel responsables du dossier sexualité de la commission scolaire et/ou membres de l’équipe-école) pour la planification, la mise en œuvre et le bilan des activités du CIUSSS en lien avec les apprentissages en éducation à la sexualité.

Responsabilités et actions spécifiques

Soutenir la planification concertée des actions de P/P en milieu scolaire:

  • Planifier avec le personnel scolaire les activités convenues dans l’entente de collaboration avec l’école, en soutien aux apprentissages en éducation à la sexualité.
Faciliter la mise en œuvre des actions de P/P inscrites dans la planification concertée en milieu scolaire:
De manière plus spécifique, les ressources professionnelles s’engagent à offrir au milieu scolaire les services suivants :
Fournir des services individuels de type clinique jeunesse aux jeunes et à leur famille en milieu scolaire et en CLSC : 
  • vaccination (4 e année du primaire et secondaire 3);
  • dépistage et traitement des ITSS asymptomatiques;
  • initiation, renouvellement ou ajustement de la contraception hormonale et du stérilet;
  • counseling sur les méthodes de contraception, la contraception orale d’urgence, le test de grossesse, l’usage du condom, les relations amoureuses harmonieuses, etc.; o promotion et distribution d’outils et de matériel (condoms gratuits, brochures et bulletins d’information pour les jeunes, etc.);
  • référence vers des services spécialisés du CIUSSS ou d’organismes de la communauté (ex. : IVG pour une grossesse non planifiée, dépistage et traitement d’ITSS symptomatiques).
Contribuer au « filet de sécurité » mis en place par l’école lors d’une intervention ponctuelle d’urgence auprès de certains jeunes (ex.: dévoilement d’agression sexuelle, violence sexuelle, identité de genre, orientation sexuelle, etc.):
  • counseling individuel;
  • référence auprès de ressources spécialisées du CIUSSS ou d’organismes communautaires (ex. : protection de l’enfance et de la jeunesse, santé mentale jeunesse, dépendances).
En complément à ces services, d’autres « contributions possibles » pourraient être offertes par le CIUSSS, en fonction des ressources disponibles et après l’établissement d’une entente de collaboration avec l’école, selon les modalités convenues entre les gestionnaires concernés des deux réseaux, pour la mise en œuvre d’actions d’éducation, de promotion et de prévention en matière de sexualité jeunesse.
Ainsi, l’infirmière scolaire pourrait offrir n soutien additionnel pour les activités de l’école en lien avec les apprentissages en éducation à la sexualité, soit:
Contribuer à la diffusion d’informations sur:
  • les activités de P/P offertes par le CIUSSS en matière de sexualité;
  • les services offerts par le CIUSSS (ex. : cliniques et préventifs) et les mécanismes de référence de ces services;
  • tout autre matériel pertinent pour les élèves en matière de sexualité (campagnes de P/P, outils, dépliants, vidéos, programmes d’intervention, etc.).
Offrir un soutien-conseil pour l’animation en classe sur:
  • la santé sexuelle et reproductive;
  • des sujets spécifiques liés à certains apprentissages (ex. : puberté, hygiène corporelle, ITSS, grossesse, contraception).
Participer au bilan des actions de P/P inscrites dans la planification concertée en milieu scolaire
  • Contribuer au bilan de mise en œuvre des activités du CIUSSS en soutien aux apprentissages en éducation à la sexualité de l’école, en vue d’ajuster l’offre de services du CIUSSS pour la prochaine planification.

Les commentaires sont fermés.